Bijoux tibétain : Symbole et signification

À mesure que notre intérêt pour les enseignements du Bouddha s'approfondit, il n'est pas rare de vouloir introduire des concepts bouddhistes dans tous les aspects de notre vie, y compris le type de bijoux que nous portons. Les formes les plus courantes de bijoux bouddhistes portés par les hommes et les femmes sont des colliers à pendentif représentant le Bouddha ou d'autres symboles bouddhistes de bon augure.

Bijoux tibétains : Des objets spirituels ?

Dans le bouddhisme, on nous enseigne que les possessions et les objets extérieurs ne peuvent pas nous apporter un bonheur durable. Cependant, si nous achetons des bijoux tibétains dans l'intention d'élever notre pratique, ce type de matérialisme pourrait être considéré comme une forme de moyens habiles car l'objet peut nous rappeler de pratiquer des qualités plus spirituelles comme la compassion et la tolérance dans notre vie quotidienne. Puis, avec le temps, notre pratique continue devient en fait une cause d'éveil et de bonheur éternel.

Bien que le matérialisme ne soit pas quelque chose que nous associons normalement à la spiritualité, certains enseignants bouddhistes ont mis en garde leurs élèves contre les dangers qu'il représente pour leur pratique. Le maître bouddhiste tibétain, Chögyam Trungpa, a inventé le terme « matérialisme spirituel » lorsqu'il a écrit le livre « Cutting Through Spiritual Materialism ». Il a expliqué en détail comment de nombreux pratiquants commettent l'erreur d'utiliser la spiritualité pour renforcer leur individualité et leur prise de conscience de l'ego. Soudain, notre pratique spirituelle, qui vise à réduire notre égocentrisme, ne semble plus que l'alimenter car l'ego a une façon de tout faire tourner à son avantage. Cela se produit plus facilement que nous ne le pensons : cela peut prendre la forme d'un sentiment de grande fierté à l'égard de nos expériences spirituelles, d'assister aux enseignements les plus élevés de professeurs célèbres simplement pour dire que nous étions là ou de penser que nous sommes spirituels simplement à cause de l'attirail spirituel dont nous nous entourons.

Bijoux tibétains : Pourquoi en acheter ?

Lorsque nous achetons des bijoux tibétains, il existe un réel danger que nous utilisions ces bijoux pour renforcer notre identité de bouddhiste et que nous mettions trop d'identification sur l'étiquette d'être bouddhiste plutôt que sur ce que cela signifie réellement d'être bouddhiste. Fondamentalement, nos professeurs, enseignements et pratiques spirituels (ainsi que les objets ou vêtements de pratique) ne devraient jamais devenir des ornements qui renforcent notre fierté et nous emmènent encore plus loin dans les griffes de l'ego et de la saisie de soi. Au contraire, tout sur la voie bouddhiste est destiné à adoucir notre cœur et notre esprit et à réduire notre égoïsme, afin que nous devenions plus gentils, plus compatissants et plus conscients des principes bouddhistes de base dans la vie quotidienne (comme les Quatre Nobles Vérités).

Être un praticien bouddhiste signifie examiner les moyens de pratiquer et de développer nos qualités spirituelles dans chaque situation dans laquelle nous nous trouvons tout au long de la journée. Il ne suffit pas d'avoir une compréhension théorique des enseignements, une tête pleine de connaissances ou la capacité de traduire les écritures pali. L'effet des enseignements doit être comme de verser du lait sucré dans l'eau – il doit se mélanger complètement à notre esprit pour qu'il n'y ait pas de séparation entre les principes bouddhistes et notre vie. Si les enseignements ou les pratiques ne nous aident pas à être plus attentifs, humbles, tolérants et gentils mais ne font que renforcer notre ego, alors nous devons examiner de plus près comment nous intégrons (ou ne réussissons pas à intégrer) les pratiques dans notre vie.

Lorsqu'il s'agit d'acheter des bijoux bouddhistes pour nous-mêmes, le but premier est de nous rappeler que nous devons approfondir notre pratique. En fait, les enseignants bouddhistes donnent souvent à leurs élèves des pendentifs (comme ceux ci-dessous) pour cette même raison. Et si nous achetons de tels bijoux pour d'autres, uniquement en vertu de l'image, cela peut devenir un cadeau merveilleusement significatif et de bon augure à offrir.

Vous trouverez ci-dessous une brève explication de certaines des images bouddhistes que vous pourriez trouver sur les pendentifs, bagues ou boucles d'oreilles bouddhistes et de leur signification.

Bouddha : Pendentif, bracelet, main et statue

Porter des images du Bouddha peut nous rappeler d'être plus proche du Bouddha dans toutes nos activités quotidiennes. Cela peut nous encourager à être plus patients, à être plus gentils dans notre discours et à cultiver des pensées de paix et de non-violence.

Bien que nous puissions acheter des pendentifs de la tête et des mains du Bouddha uniquement, je suggère généralement d'acheter des pendentifs qui représentent l'ensemble de son corps en raison de l'importance du symbolisme. Dans la plupart des cas, le Bouddha sera représenté dans une posture de méditation ou de contact avec la terre, qui symbolise la période à laquelle le Bouddha a appelé la terre à témoigner, avant son Éveil.

Lotus : Bracelet, mandala et tapis

Le port du lotus peut nous rappeler que chaque jour est une occasion d'épanouissement de nos qualités spirituelles de compassion, de sagesse, de contentement et d'amour.

Tout comme le lotus pousse dans l'étang boueux, le lotus symbolise le fait que nos qualités spirituelles peuvent s'épanouir même au milieu de la boue de la souffrance et du Samsara. Indépendamment des difficultés que nous rencontrons dans la vie, nous avons toujours le choix de pratiquer des états d'esprit positifs et sains, comme la tolérance et la compassion. Et tout comme il faut du temps et des efforts pour que ce lotus sorte de l'obscurité et de la boue, avec un peu de diligence et de joyeux efforts, notre esprit peut se transformer en quelque chose de beau et de lumineux et devenir une source de notre éveil.

Dans l'imagerie bouddhiste, les bouddhas et les bodhisattvas sont souvent assis ou debout sur des lotus. Cela symbolise le fait que, tout comme l'eau boueuse n'adhère pas aux pétales de lotus mais s'écoule facilement, les bouddhas et bodhisattvas peuvent rester dans le Samsara pour profiter aux êtres sensibles sans être touchés ou pollués par ses défauts (en raison de leur esprit purifié et de leurs réalisations).

La roue du Dharma

Porter la roue du dharma peut être un rappel important de tous les enseignements du Bouddha en général et peut même apporter de la puissance à notre discours lorsque nous partageons les enseignements du Bouddha avec d'autres.

La Roue du Dharma (également connue sous le nom de Dharmachakra) symbolise les enseignements du Bouddha. La plus courante est la roue à huit rayons qui représente la noble voie octuple (pratiquer la vue juste, l'action juste, la conscience juste, etc.) Parfois, le centre de la roue est séparé en trois parties ; celles-ci représentent généralement les trois joyaux (le Bouddha, le Dharma et la Sangha). La forme circulaire de la roue peut également symboliser la doctrine de la renaissance continue jusqu'à ce que l'on atteigne l'éveil. On dit que le Bouddha avait une impression de roue à mille rayons sur chacune des plantes de ses mains et de ses pieds. La roue du Dharma est l'un des huit symboles favorables liés au Bouddha.

Vajra

Vajra est un mot sanskrit qui signifie « foudre » ou « diamant ». C'est aussi un objet rituel utilisé dans le bouddhisme Vajrayana pour symboliser l'indestructibilité de la compassion. Le port d'un vajra peut nous rappeler de pratiquer la compassion dans toutes les situations.

Un double vajra symbolise le principe de stabilité absolue. Souvent, un double vajra sera imprimé sur les coussins de méditation pour symboliser la stabilité atteinte par la méditation.